jeudi 4 mai 2017

Sur les chantiers ....

 Le bureau municipal a validé le programme des travaux des services techniques prévu pour 2017 suite au vote du budget:



Cliquer sur les images pour les agrandir;

6 commentaires:

Perault Francis a dit…

Bonjour,
Peut-on lire "afua de la noue" dans la dernière ligne voirie metropole pour un montant de 5000 euros et ainsi espérer la mise en place d'un plan de signalisation.
J'insiste sur le fait que les rond-points intérieurs du lotissement ne sont pas balisés (triangle pointe en bas) et n'ont pas de flèche bleue .
La rue Paul Emile Victor est toujours en sens unique au nord et en double sens au sud ce qui pose des problèmes de croisement vue l'étroitesse de la chaussée et la présence de pierres.
L'ouverture de l'afua à l'est sur la rue du vieux bourg permettrait d'éviter la circulation sur la rue Paul Emile Victor en direction du cd 29.
Francis Perault

Ville de Notre Dame d'Oé a dit…

Comme il l'a été déjà précisé une commission , suite au vote du budget , travaille sur ce sujet , recense les besoins en signalétique . Ses conclusions doivent être soumises au bureau municipal très prochainement .Il doit être rappelé que depuis le 1.01.2017 l'ensemble des voiries ( et de ce qui va avec : éclairage, espaces verts d’alignement, signalétique, trottoirs ....) a été transférée et relève de la compétence de Tours Métropole .Ce qui impose une concertation avec le nouveau propriétaire .

Perault Francis a dit…

Dommage que rien n'ait été fait plus tôt.
Nous continuerons donc à attendre, en espérant qu'il n'y ait pas d'accident, la circulation ne cesse de s'amplifier !
Francis Perault, riverain de la rue Paul Emile Victor.

Ville de Notre Dame d'Oé a dit…

Tout se fait en son temps dans le respect des procédures , des réglementations qui s'imposent aux collectivités locales .
Plus tôt la rue Paul Emile Victor dénommée la rue des Mille Trous était un chemin de terre non carrossable.
Plus tôt une série de travaux successifs ont permis de viabiliser cette voie en écoutant les riverains
Plus tôt la ville n'était pas propriétaire des VRD de cette opération qui s'est déroulée en 6 tranches successives sur près de 25 ans
Plus tôt la ville a dû signer un acte notarié de transfert dans le domaine public, sachant que l'AFUA de la Noue n'est toujours pas dissoute par les services de l'Etat et se voit encore imposer des obligations .
Plus tôt ,en deux étapes ,( 1 janvier et 22 mars) la communauté urbaine puis la métropole s'est dotée de la compétence voirie avec transfert de charges et de responsabilités sur les chaussées , les trottoirs, l'éclairage, la signalétique, les plantations d'alignement ...ce qui impose de travailler en concertation avec le nouveau propriétaire de ces voiries.
Si seulement il pouvait survenir un accident pour accuser les élus d'incompétence et d'inaction !!! Les coupables sont déjà désignés .Nous avons l'habitude !

Perault Francis a dit…

Juste une remarque sur les 3 dernières phrases de votre réponse, c'est vous qui vous auto-flagellez. Je ne souhaiterai jamais qu'un accident survienne, vous le savez parfaitement. Convenez simplement que la signalisation de ce nouveau quartier n'a pas été faite correctement par l'AFUA en son temps, avant la reprise par la commune !
Francis Perault

Ville de Notre Dame d'Oé a dit…

On peut facilement se mettre d'accord sur ces remarques qui corrigent utilement l'impression laissée par votre premier message .
Les élus ne s'autoflagellent pas . Ils constatent quotidiennement qu'il est plus facile d'incriminer les pouvoirs publics qui ne font jamais bien, pas assez vite, que les comportements des automobilistes dont l'incivisme est insoupçonnable . Quels que soient les travaux réalisés , la signalétique développée ,le risque d'accident existe partout face aux excès de vitesse, à l’alcoolisme, aux consommations de stupéfiants, à l'irrespect de toute règle.... "On vous l'avez bien dit !" !
Effectivement personne ne souhaite des accidents c'est pourquoi les élus et les services interviennent quotidiennement pour apporter des améliorations, réparer les dégradations ( des dizaines de panneaux de signalisation changés chaque année), réaliser des investissements ... En 2017 5000 euros sont budgétés sur le seul poste de la signalétique . Nous avons connu une époque où des accidents mortels se produisaient sur ce territoire . Depuis plusieurs années aucun accident corporel important n'a été enregistré. IL faut croire que des améliorations ont été efficaces sur les voies les plus accidentogènes.
Bien sûr que la circulation augmente . C'est un constat national. On ne pouvait pas s'attendre à l'inverse quand un quartier de prés de 300 logements s'implante . Rappelons qu'il fut décidé avant l'élection aux responsabilités de ceux qui sont ainsi mis en cause.
On pourrait aussi souligner les efforts consentis pour développer les transports en commun.Nous avons connu une période où le bus ne desservait pas cette commune , où le tramway à notre porte ( pics de fréquentation à 73000 voyageurs/jour contre 55000 estimés lors de son inauguration) n'existait pas .
On peut aussi regretter les erreurs de l'AFUA. Rappelons que le plan de circulation, sans doute imparfait, qui a été mis en oeuvre n'a cessé d'être contesté dans un contexte de besoins contradictoires . A peine installés les nouveaux habitants( ou les anciens riverains) refusaient que d'autres s'implantent et circulent . Il fallait bien que les tranches successives se réalisent en évitant le maximum de dégradations des poids lourds et engins de chantier. Les voiries sont par définition des axes de circulation . Sans s'autoflageller les élus qui travaillent sur ce dossier savent déjà que les solutions proposées ne feront pas l'unanimité car chacun aimerait bien pouvoir circuler sans contrainte .... mais surtout sans que les voisins puissent passer devant chez soi .